Synthèse de l’atelier d’information, de sensibilisation et d’identification Des institutions nationales à accréditer aux fonds climatiques internationaux

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet AMCC-Tchad, un atelier sur l’information, la sensibilisation et l’identification des institutions nationales à accréditer auprès des  fonds climatiques internationaux s’est tenu du 14 au 15 février 2019, au Centre pour la formation et le développement ( CEFOD) à N’Djamena. Cet atelier a regroupé plus de 25 participants dont quatre femmes venus de différents départements Ministériels,3 points focaux des conventions sur le changement climatique (FA, FVC, CCNUCC), des organisations de la société civile, ONG, etc.

L’ouverture de l’atelier a été faite par le Directeur de l’Education Environnementale et de la Lutte Contre le Changement Climatiques M. Mahamat Hassan Idriss.

Un mot introductif du Directeur de l’Education Environnementale et de Lutte contre les Changements Climatiques, du Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la pêche (MEEP) a été prononcé pour signifier l’importance de cet atelier..

Selon le Directeur, cet atelier constitue une suite logique des précédents travaux qui se sont déroulés les 11 au 13 février 2019 au CEFOD, dans le cadre de la gouvernance de l’Autorité Nationale Désignée (AND) du MDP.

Après l’ouverture de l’atelier, un Présidium a été mis en place pour assurer la coordination de l’atelier. Il est composé de :  

  • Président : M. Ahmat Agala
  • Premier rapporteur : M. Ahina Adrinkaye
  • Deuxième rapporteur : Mme Laoukounda Regine

A l’entame des travaux, le président a énoncé quelques règles de conduite à tenir durant l’atelier (l’usage des téléphones en pleine séance, les sorties abusives, la prise de parole, conformité des échanges avec la thématique de l’atelier, etc.). Il s’en est suivi d’une présentation des participants et la photo de famille.

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/synthese-de-latelier-dinformation-de-sensibilisation-et-didentification-des-institutions-nationales-a-accrediter-aux-fonds-climatiques-internationaux