Mai 25

Synthèse de l’atelier de validation technique du Guide d’éducation au changement climatique pour le développement durable

  1. Introduction

L’atelier de validation technique du manuel d’éducation au changement climatique pour le développement durable  s’est tenu, du 20 et 21 mars 2019, à la Maison de la femme à N’Djamena. Organisé par le Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche  à travers le projet AMCC, l’ atelier a vu  la participation  d’une soixantaine des personnes  issues des Ministères en charge  de :

  • l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche ;
  • l’Education Nationale et de la Promotion Civique ;
  • l’Enseignement Supérieur ;
  • la production animale ;
  • l’Agriculture ;
  • de l’Energie et de la Société

L’objectif global de cet atelier est de valider techniquement le guide  d’Education au Changement Climatique (ECC).

La première journée des travaux est marquée par la cérémonie d’ouverture, les  présentations,  les échanges et les travaux de groupes.

  1. Cérémonie officielle d’ouverture

La Cérémonie  d’ouverture est ponctuée par deux  interventions :

  • Les mots de bienvenue du Coordonnateur de l’Alliance Mondiale contre le Changement Climatique au Tchad (AMCC-Tchad);
  • L’allocution de la Directrice Générale Adjointe du Ministère de l’Environnement de l’Eau et de la Pêche. 

Dans son discours d’ouverture, Madame SADIE  DABA Ousmane, la Directrice Générale Adjointe du Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche a rappelé le processus ayant conduit à l’élaboration du guide d’Education au Changement Climatique pour le Développement Durable et l’importance de l’éducation au changement climatique, avant de  remercier  l’Union européenne  pour sa contribution financière à l’élaboration dudit guide.

Ensuite, la Directrice Générale Adjointe a exhorté les participants à examiner minutieusement le document  soumis  à leur appréciation. Elle a fini ses propos en déclarant officiellement ouverts les travaux de l’atelier. Une photo de famille  a mis terme à cette phase de cérémonie.

Après la cérémonie d’ouverture, un présidium a  été mis en place. Ce présidium  est composé de quatre personnes et présidé par Monsieur AHMAT AGALA, Cadre de la Direction des Forêts  et de la Lutte contre la Désertification, secondé par Mme  DJAMBAYE Rebecca, Directrice Adjointe  de l’Education Environnementale et de la Lutte contre les Changements Climatiques et deux(02) rapporteurs :

  • Monsieur MAINA Edmond, chef de Division de l’Education Environnementale à la Direction et de l’Éducation Environnementale et de la Lutte contre les Changements Climatiques
  • Monsieur NGUINAMBAYE Jérémie, chef de Division de l’Éducation Civique, de l’Information et des Statistiques de la Direction de l’Enseignement Primaire.

Par la voix de son président ,le présidium a demandé la présentation individuelle  des participants suivie de l’adoption de l’agenda.

.

  • Présentations

Les trois présentations relatives à l’objectif de l’atelier, l’état des lieux du niveau d’intégration du  changement climatique dans les programmes de formation aux niveaux primaire, moyen et secondaire et les curricula ont été présentés respectivement par Dr Benoit SARR, Dr BAOHOUTOU LAOHOTE et Monsieur MOULKOGUE BOULO Felix.

L’objectif de l’atelier  présenté par Dr Benoit SARR est axé sur la  validation technique du guide d’éducation au changement climatique et le rappel des notions suivantes : (i) Les résultats, (ii) Les effets, et les (iii)Impacts.

La présentation sur l’état des lieux du niveau d’intégration du climat dans les programmes de formation aux niveaux primaire, moyen et secondaire a été faite par Dr BAOHOUTOU LAOHOTE, consultant chargé de l’élaboration dudit guide. Il  a axé sa présentation sur (i) la méthodologie, (ii) l’état des lieux, (iii) le contenu de formation, (iv) le guide du formateur et (v) la stratégie d’intégration. A la fin de son intervention, le Dr BAHOUTOU a conclu que chaque personne participe aux changements climatiques.

Quant à la troisième présentation, Monsieur Moulkogue Boulo Felix du CNC, a mis l’accent sur  les Curricula et les disciplines d’accueil, les finalités, les buts, les objectifs et les exemples des leçons.

D’après le présentateur,les curricula vont de l’école primaire au lycée en passant par le collège.

  1. Echanges et discussions

Les échanges et discussions ont  porté essentiellement sur : (i) l’intégration de la chimie dans les disciplines d’accueil, (ii) l’intégration de la notion de l’empreinte écologique, (iii) l’intégration de l’ECC dans les écoles de formation professionnelle, (iv) l’insertion   du Changement Climatique dans les sujets des examens et  des concours de fin d’année,(v) l’intégration de l’ECC dans le cursus scolaire, (vi) l’appellation du document à valider et (vii) la durée du projet AMCC.

Au cours de ces échanges, le Consultant et les personnes ressources ont apporté des réponses et des contributions satisfaisantes aux différentes préoccupations.

  1. Travaux de groupe

Après  le temps des échanges, vient le tour de Monsieur Arsène DJOULA pour présenter  les termes de référence des travaux de groupe. Ces termes de référence sont articulés autour des objectifs et de la méthodologie. Ces travaux de groupe sont focalisés sur la préface, les orientations générales, l’objectif de Education au chagement climatique, l’état des lieux du niveau d’intégration du climat dans les programmes de formation aux niveaux primaire, moyen et scondaire , les curricula de formation,  les leçons par cycle et par niveau.

Trois(03) groupes de travail ont été constitués avec des thématiques relatives aux trois ordres d’enseignement du Guide.  Les travaux de groupe ont conduit les participants jusqu’à la fin de la journée.

  1. Restitution des travaux de groupes

A l’ouverture de la deuxième journée, les travaux de groupe se sont poursuivis. Les trois groupes de travail ont restitué tour à tour les résultats de réflexion. Après la restitution, se sont suivis les échanges et discussions.  C’est au cours de ces échanges que la lumière a été faite sur le document à valider, de même que sur les questions de stratégie de mise en œuvre des thématiques. Toutes les observations et contributions seront intégrées pour l’enrichissement du guide d’Éducation au Changement Climatique. A l’issue de ces échanges qui ont duré trente minutes, le Guide d’éducation au changement climatique pour le développement durable a été adopté. Ils ont mis fin aux  travaux de l’atelier pour faire place à la cérémonie de clôture .

  • Recommandations

A L’issue de cette assise, les participants ont formulé les recommandations suivantes :

  • A l’endroit de la Direction de l’Education Environnementale et de la Lutte contre les Changements Climatiques
  • diffuser le guide de l’Education au Changement Climatique (ECC) ;
  • Expérimenter l’ECC dans les établissements pilotes en collaboration avec le Centre National des Curricula.
  • A l’endroit du Centre National des Curricula

Elaborer le manuel de l’enseignant et de l’apprenant en collaboration avec la Direction de l’Education Environnementale et de la Lutte contr les Changements Climatiques.

  • A l’endroit du projet AMCC
  • Accélérer le processus de finalisation du guide sur l’ECC;
  • Appuyer l’élaboration du manuel de l’enseignant et de l’apprenant ; 
  • Editer le guide de l’ECC. 
  • Cérémonie de clôture

La cérémonie de cloture a été marquée par la lecture des recommandations etl’allocution de la Directrice Adjointe de la Direction de l’Education Environnementale et de la Lutte contre les Changements climatiques.

Dans son intervention, Madame DJAMBAYE Rebecca a remercié au nom du Ministère de l’Environnement de l’Eau et de la Pêche et indiqué sa pleine satisfaction pour les résultats atteints par l’atelier, avant  de déclarer  clos les travaux de l’atelier national de validation technique  du guide d’Education au Changement Climatique pour le développement durable.

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/synthese-de-latelier-de-validation-technique-du-guide-deducation-au-changement-climatique-pour-le-developpement-durable