Juil 05

Deuxième édition Journées Portes Ouvertes (TDR)

  1. Contexte et justification

Le Gouvernement du Tchad a pleinement pris conscience des défis posés par le changement climatique. Le pays est signataire de la CCNUCC en 1992 et a ratifié le protocole de Kyoto le 30 avril 2013. Dans le cadre des engagements pris vis-à-vis de la CCNUCC, le pays a élaboré sa première et sa seconde Communication Nationale sur les changements climatiques, son programme d’action nationale d’adaptation (PANA, 2010) et soumis en 2015 sa Contribution Déterminée au Niveau National (CDN). A travers sa CDN, le Tchad s’engage à contribuer à l’effort mondial de réduction des émissions de gaz à effet de serre et mettre en œuvre des programmes d’adaptation cohérents pour aller vers l’émergence à l’horizon 2030L’engagement du Tchad dans la nouvelle dynamique de coopération internationale sur les changements climatiques s’est traduit par la ratification le 12 janvier 2017 de l’Accord de Paris sur le climat.

En 2015, le Tchad s’est engagé dans un processus d’élaboration d’une vision prospective, « la Vision 2030, le Tchad que nous voulons». L’objectif principal de la Vision est de faire du Tchad un pays émergent à l’horizon 2030. De cette Vision découle le PND 2017- 2021 qui constitue un modèle parfait d’intégration de la dimension changement climatique dans une politique de développement. Le Tchad s’est engagé à atteindre les ODDs liés à l’environnement par la mise en œuvre de politiques d’adaptation et d’atténuation. Il a élaboré et adopté en conseil des ministres en septembre 2018, la Stratégie Nationale de lutte contre les CC dont la vision est d’asseoir une économie résiliente vis-à-vis du climat et sobre en carbone. Enfin, le schéma directeur des énergies renouvelables

Le Tchad met également en œuvre des nombreux programmes, projets spécifiques au CC dont le le projet «AMCC au Tchad, financée par l’UE à hauteur de 8 millions d’euros. L’initiative AMCC a pour objectif principal d’appuyer le Tchad dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par le changement climatique, et de contribuer ainsi à l’émergence d’une économie résiliente au changement climatique et à faible émission de carbone. Ce projet a largement contribué au renforcement, d’une part, de la lutte contre le changement climatique en appuyant le niveau central par l’amélioration de la gouvernance et de la diplomatie climatique, et d’autre part, le monde rural grâce à la mise en œuvre de quatre projets pilote fondés sur des approches adaptatives innovantes en vue du renforcement de la résilience des communautés locale et des écosystèmes.

Afin de diffuser les acquis du  projet et de bien d’autres initiatives dans le domaine des CC, le Ministère de l’Environnement et de a Pêche à travers le projet « Alliance Mondiale contre le Changement Climatique (AMCC) au Tchad » organise la deuxième édition des ouvertes sur le thème « Quelles actions innovantes pour lutter contre les changements climatiques? »

  • Objectif

L’objectif général de cette journée est d’informer et de sensibiliser sur les acquis du projet AMCC et ses partenaires dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques au Tchad. Spécifiquement, il s’agira de mieux faire connaitre les acquis en matière

  • Résultats attendus

Au moins 500 participants sont informés et sensibilisés sur les acquis en matière de lutte conte les changements climatiques au Tchad.

  • Déroulement

Les journées comprennent, d’une part, une session plénière avec une cérémonie d’ouverture, du spectacle grand public (sketchs et chanson), une projection de vidéo, des communications, un panel sur « la lutte contre les changements climatiques » et, d’autre part, une session destinée à la visite de stand (exposition sur les changements climatiques animée par les acteurs de la lutte contre les changements climatiques au Tchad).

  • Moyen de communication et de visibilité

La communication se fera à travers des spots TV et radio, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.), une caravane à travers la ville de N’Djamena, des affiches et des banderoles, le site web du projet (https://amcc.tchadenvironnement.org).

  • Groupe cible

Prendront part à ces journées, les décideurs, les acteurs publics, les organisations professionnelles du secteur du développement rural, le monde académique, le monde de la recherche agricole et de la communication, les étudiants et élèves, le secteur privé, les partenaires au développement, etc.

  •  Date et lieu

Le jeudi 20 et vendredi 21 juin 2019 à partir de 8 heures, au CEFOD de N’Djaména.

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/deuxieme-edition-journees-portes-ouvertes-tdr