Atelier sur la capitalisation, l’information et la communication sur les changements climatiques [TDR]

1 – CONTEXTE

La convention de financement AMCC-Tchad, intitulée « Adaptation aux effets du changement climatique et développement des énergies renouvelables », une initiative financée par l’Union européenne et mise en œuvre par la République du Tchad intervient, entre autres, dans la réalisation de projets de terrain s’inscrivant dans les priorités du PANA du Tchad. C’est ainsi que, grâce à l’intervention du projet AMCC-Tchad des activités de terrain favorisant l’adaptation au changement climatique dans le secteur agricole et de l’élevage ont été entreprises à travers le développement, la mise en œuvre et le suivi évaluation de 4 projets terrain s’inscrivant dans les priorités du PANA. Ces projets financés à hauteur de plus de 4 millions d’euros sont :

  • Appui à la production agricole durable et diversifiée, adaptée à la variabilité et au CC pour renforcer la résilience des ménages par l’introduction de techniques agricoles innovantes dans la Région du Lac (porteur de projet : SOS SAHEL Int-Tchad),
  • « Gestion de la Fertilité des Sols et Soutien à une Agriculture résiliente aux CC dans la Région de Mandoul » (porteur de projet RAPS-MANDOUL),
  • « Amélioration de la gestion concertée des ressources pastorales dans la plaine de Gara/Salamat pour une conservation intégrée et durable dans la zone périphérique du Parc National de Zakouma » (porteur de projet : ALISEI),
  • « Amélioration de l’information, éducation et communication des populations rurales et périurbaines à l’adaptation aux changements climatiques » (porteur de projet : UICN).

Ces projets terrain ont permis de tester, de démontrer sur le terrain, et d’évaluer en vue de leur adoption à une plus grande échelle, des pratiques et techniques permettant une résilience accrue des populations ainsi qu’une exploitation plus durable des ressources naturelles.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ces quatre projets de terrain, il est prévu la gestion des connaissances et la capitalisation des expériences positives acquises et des leçons apprises en vue de l’adoption à plus grande échelle des bonnes pratiques et des techniques susceptibles de réduire la vulnérabilité de la population.

Dans ce sens, le projet AMCC Tchad organise le deuxième atelier national de capitalisation, d’information et de communication sur les bonnes pratiques générées par ces projets terrain d’adaptation.

2- OBJECTIF

L’objectif général de ce deuxième atelier est de capitaliser et partager les bonnes pratiques développées dans le secteur de l’agriculture, l’élevage et la gestion des ressources naturelles en vue d’en tirer les expériences innovatrices et les principales leçons apprises.

3- RESULTATS ATTENDUS

À l’issue de la seconde formation[1], les participants :

  • Disposent de synthèse des bonnes pratiques et techniques issues des expériences des projets de terrain,
  • Les bonnes pratiques sont disséminées à travers les plateformes (Agora30, CILSS, CapacityDev 4) et sur le site web du projet,
  • Les expériences capitalisées servent de base à la mise en place d’un dispositif institutionnel national propice à la réplication des expériences couronnées de succès et à la diffusion de pratiques et techniques permettant une résilience accrue face au changement climatique.

4- METHODOLOGIE DE LA FORMATION

L’atelier comprendra une série de présentations sous format Power Point (rappel concept capitalisation, information et communication, présentations sur le bilan de réalisations des projets terrain) qui seront suivies par des questions-débats. Les travaux de groupe seront organisés par projet terrain. Chaque groupe, assisté par le formateur et l’équipe de l’AMCC appliquera les outils de synthèse de bonnes pratiques pour la capitalisation de ses expériences. Les travaux de groupe permettront de (i) structurer et synthétiser les bonnes pratiques et techniques issues de l’expérience des projets ; (ii) dégager les leçons apprises,

5- PARTICIPANTS

Les participants sont principalement ceux qui ont pris part au premier atelier. L’atelier comprendra 40 participants.

5- DOCUMENTS DE TRAVAIL

  • Demande de subventions complète
  • Rapports annuels et trimestriels
  • Matériels photographiques, etc.

[1] À l’issue de la première formation, les participants ont acquis des connaissances sur les aspects théoriques et pratiques de la capitalisation multi-acteurs, de l’information et de la communication de bonnes pratiques et techniques contribuant à l’adaptation au CC

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/atelier-sur-la-capitalisation-linformation-et-la-communication-sur-les-changements-climatiques-tdr