Recrutement d’un consultant pour la réalisation d’un diagnostic

Recrutement d’un consultant local pour la réalisation d’une étude diagnostic du cadre institutionnel de la direction de l’éducation environnementale et de la lutte contre les changements climatiques. Télécharger les termes de référence ici.

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/recrutement-consultant

La mission du système de suivi axé sur le résultat dans les zones d’intervention du projet « Renforcement de la gouvernance et de la résilience climatiques au Tchad »

Dans le cadre de l’exécution du Projet AMCC+Tchad « Renforcement de la Gouvernance et de la résilience climatique au Tchad », il est prévu une mission de suivi axé sur les résultats (mission ROM) qui se déroulera le jeudi 20 au 27 janvier 2022 à N’Djamena et dans les zones d’intervention du projet. L’objectif de cette mission est d’échanger avec les responsables des institutions en charge de l’Environnement, la Délégation de l’Union européenne, les partenaires institutionnels, les consortiums porteurs des projets terrain, les bénéficiaires et autres parties prenantes impliqués dans la mise en œuvre dudit projet.

La mission se poursuivi sur le terrain, particulièrement dans les zones d’intervention du projet ENV/2020/419-843 « appui à la gouvernance climatique, à la production agricole adaptée au changement climatique et à l’autonomisation des femmes et jeunes dans la province du Lac » du 21 au 23 janvier 2022 et dans la zone d’intervention du Projet « Dynamisation des pratiques innovantes d’agriculture intelligente et résiliente aux changements climatiques dans la Province du Mandoul du 24 au 27 janvier 2022.  Cette visite de terrain a permis, à l’Expert ROM de visiter les activités réalisées, d’échanger et de discuter avec les bénéficiaires, les autorités locales, l’équipe des projets (administratives et techniques), les partenaires de mise en œuvre et les membres du consortium. Cette mission a été conduite par l’expert ROM Africa Monsieur OLIVIER GUIRYANAN et accompagnée sur le terrain par l’équipe de la coordination du projet AMCC+Tchad dirigée par Monsieur ARSENE DJOULA, Expert National « Adaptation ».

Le rapport final de cette mission est attendu à la fin du mois.

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/la-mission-du-systeme-de-suivi-axe-sur-le-resultat-dans-les-zones-dintervention-du-projet-renforcement-de-la-gouvernance-et-de-la-resilience-climatiques-au-tchad

La mission préliminaire de démarrage de l’Assistance Technique d’Appui à la mise en œuvre du Projet « Renforcement de la gouvernance et de la résilience climatiques au Tchad »

Dans le cadre de l’exécution du Projet AMCC+Tchad « Renforcement de la Gouvernance et de la résilience climatique au Tchad », deux missions importantes ont été accueillies par la Coordination du Projet AMCC+ à N’Djamena et dans ses zones d’interventions. Il s’agit de la :

  • La mission préliminaire de démarrage de l’Assistance Technique d’Appui à la mise en œuvre du Projet « Renforcement de la gouvernance et de la résilience climatiques au Tchad » tenue du 11 au 21 janvier 2022 à N’Djamena ;
  • La mission du système de suivi axé sur le résultat dans les zones d’intervention du projet « Renforcement de la gouvernance et de la résilience climatiques au Tchad » tenue du 20 au 27 janvier 2022 à N’Djamena et dans les zones d’intervention des projets terrain.

La mission préliminaire de démarrage de l’Assistance Technique d’Appui à la mise en œuvre dudit vise comme objectif général de collecter l’ensemble des données et des éléments d’information indispensables à l’établissement de l’Etat des lieux (baseline) et à une planification détaillée des appuis durant les 33 mois du contrat.  Elle permet aussi, d’avoir un aperçu des opinions de chaque interlocuteur et d’identifier les principales responsabilités et tâches à gérer tout au long de l’assistance technique afin d’établir qui fait quoi et comment dans la mise en œuvre de AMCC+ Tchad et quels en sont les principaux écueils actuellement.

De manière spécifique, cette mission permettra d’atteindre les objectifs spécifiques suivants :

  • Établir un contact direct avec la coordination du projet AMCC+ Tchad, la délégation de l’UE en République du Tchad, le Ministère en charge de l’Environnement et ses directions techniques, les Ministères et Directions/structures techniques partenaires (Agriculture, Élevage, Energies ; Éducation, Eau, etc.), les consortiums bénéficiaires des contrats de subvention, les points focaux (FVC, FA, FEM, etc.)
  • Capitaliser les activités effectivement mises en œuvre par le projet AMCC+Tchad dans sa phase 1 et en début de la phase 2, identifiés les forces et faiblesses, les difficultés rencontrés et solutions, les défis et perspectives pour la bonne conduite des activités dudit projet.
  • Effectuer des visites d’échanges auprès des Ministères et institutions partenaires clés sur la mise en œuvre des activités du projet et aussi recueillir leurs attentes
  • Faire des propositions d’amélioration et de recadrage des activités mises en œuvre par l’AMCC+T, Y compris les projets terrain

Les résultats attendus de cette mission de suivi préliminaire sont :

  • Un contact direct a été établi avec la coordination du projet AMCC+ Tchad, la délégation de l’UE en République du Tchad, le Ministère en charge de l’Environnement et ses directions techniques, les Ministères et Directions/structures techniques partenaires (Agriculture, Élevage, Energies ; Éducation, Eau, etc.) et avec les consortiums bénéficiaires des contrats de subvention,
  • Les activités mises en œuvre par le projet AMCC+Tchad dans sa phase 1 sont capitalisées
  • Les forces et faiblesses, les difficultés rencontrés et solutions, les défis et perspectives pour la bonne conduite des activités dudit projet sont identifiées.
  • Visites d’échanges auprès des Ministères et institutions partenaires clés sur la mise en œuvre des activités du projet et le recueil des attentes sont effectuées
  • Les aspects d’amélioration et de recadrage des activités mises en œuvre par l’AMCC+T, Y compris les projets terrain sont proposés.
  • Les activités mises en œuvre en début de la phase 2 par le projet et les données sont capitalisées, les difficultés et défis rencontrés pendant la 1ère année sont identifiés à l’issue du contact direct avec la coordination d’AMCC+ Tchad et la délégation de l’UE ;
  • Les attentes des ministères et institutions clés ainsi que leurs données sont recueillies.

Cette mission a été conduite par l’expert principal Dr Maguette KAIRE Chef d’équipe, Spécialiste en adaptation au changement climatique. Il est appuyé à distance par le superviseur technique, le gestionnaire du projet, l’Expert 2 (spécialiste en plans territoriaux de résilience climatique et en formulation des projets FVC), et par l’expert 3 (spécialiste en atténuation/énergies renouvelables). Elle bénéficie également de l’appui de la coordination du projet AMCC+Tchad.

Le rapport final de cette mission comprenant les éléments de diagnostics, les recommandations et les propositions concrètes permettant d’améliorer la mise en œuvre du projet AMCC+Tchad est attendu.

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/la-mission-preliminaire-de-demarrage-de-lassistance-technique-dappui-a-la-mise-en-oeuvre-du-projet-renforcement-de-la-gouvernance-et-de-la-resilience-climatiques-au-tchad

Les Prix de l’UE AMCC+ de la jeunesse: le meilleur récit sur le climat

Les Prix UE AMCC+ de la jeunesse aident les journalistes, auteurs et photographes à partager des récits percutants sur le climat à travers le monde.

Si vous avez entre 18 et 30 ans et vivez dans un pays qui participe au programme UE AMCC+, (voir formulaire d’inscription) vous pouvez participer en soumettant une vidéo/un article accompagné de photos à propos de la coopération en matière de changement climatique, de préférence en lien avec un projet financé par l’UE dans votre pays. Un lauréat sera désigné pour chacune des régions suivantes, qui reflètent les principaux secteurs d’intervention de l’UE AMCC+ :

  • Asie / Pacifique
  • Afrique de l’Est/Centrale
  • Afrique de l’ouest
  • Afrique australe/Océan Indien
  • Amérique latine/Caraïbes

Les cinq lauréats pourront participer à une masterclass de six semaines par Climate Trackeravec d’influents reporters et defenseurs du climat et recevront des prix d’équipement et de création narrative.

Les Prix UE AMCC+ de la jeunesse offriront aux cinq jeunes narrateurs sélectionnés, issus des pays les plus vulnérables au changement climatique,l’occasion de progresser et de renforcer leurs compétences. Les vainqueurs seront annoncés avant la COP26.

Date limite de participation : 22 septembre 2021

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/les-prix-de-lue-amcc-de-la-jeunesse-le-meilleur-recit-sur-le-climat

Recrutement d’un consultant pour l’élaboration de la stratégie de mobilisation de financement des énergies renouvelables

1- Contexte

Le ministère en charge de l’énergie a élaborée en juillet 20l8, avec l’appui du Projet AMCC-Tchad le Schéma Directeur pour le développement des Énergies Renouvelables (SDEnR) au Tchad dont son programme d’investissement comprend quatre (4) méthodes de déploiement des EnRs : (i) le déploiement des kits solaires dans les villages de moins de 1000 habitants, (ii) le développement des mini-centrales photovoltaïques avec stockage pour les localités de 1000 à 5000 habitants, (iii) l’installation des centrales hybrides (PV-Diesel) avec batterie dans les localités de 5000 à 20 000 habitants et (iv) l’implantation des centrales photovoltaïques (PV-Diesel) au fil du soleil dans les localités de plus de 20 000 habitants. C’est pourquoi, le Gouvernement de la République du Tchad a jugé nécessaire, voire hautement indispensable compte tenu des besoins croissants en énergie d’élaborer une stratégie de mobilisation des ressources pour financer ce secteur combien important pour son développement. TDR pour l’élaboration d’une stratégie de mobilisation de ressources des énergies renouvelables
Spécifiquement, l’élaboration de la présente stratégie rentre donc dans le cadre de la mobilisation des financements pour la mise en œuvre du SDEnR pour accompagner les efforts du gouvernement du Tchad à accélérer l’atteinte des ODD en matière d’accès à l’électricité.Ainsi, en vue de permettre le Développement des Énergies Renouvelables au Tchad, une stratégie démobilisation des ressources pour le financement des EnRs s’avère indispensable. C’est ce qui justifie et fait l’objet des présents termes de référence.

2. Objectifs

L’objectif général est d’élaborer la stratégie de mobilisation de financement des énergies renouvelables au Tchad.Il s’agit plus spécifiquement de :

  • Déterminer le déficit en ressources ;
  • Effectuer une cartographie ou un profil des bailleurs de fonds et des donateurs;
  • Hiérarchiser les partenaires potentiels ;
  • Élaborer un document de stratégie de mobilisation des ressources ;
  • Proposer un plan de, mise en œuvre de cette stratégie de mobilisation des ressources.

Détails à retrouver ici

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/recrutement-dun-consultant-pour-lelaboration-de-la-strategie-de-mobilisation-de-financement-des-energies-renouvelables

Recrutement d’un consultant pour la Réalisation de films documentaires et des publireportages

L’objectif principal de ce travail est de mettre à la disposition des acteurs de la lutte contre les changements climatiques, un film documentaire, un publireportage et un clips vidéo sur les bonnes pratiques d’adaptation capitalisées par les projets terrain dans le cadre de renforcement de la gouvernance et de la résilience climatique au Tchad. Télécharger le TDR ici

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/recrutement-dun-consultant-pour-la-realisation-de-films-documentaires-et-des-publireportages

Lancement du Projet ENV/2020/419-843 « Appui à la gouvernance climatique, à la production agricole adaptée au changement climatique et à l’autonomisation des femmes et jeunes dans la province du Lac

Le 06 février 2021, l’ONG SOS Sahel International Tchad a organisé un atelier de lancement officiel des activités du projet « appui à la gouvernance climatique, à la production agricole adaptée au changement climatique et à l’autonomisation des femmes et jeunes dans la province du Lac » dans la commune de Bol (Province du Lac). Cette vise globalement à informer les parties prenantes du projet et lancer la mise en œuvre des activités dans la province du Lac.

Les objectifs de cet atelier : (i)Informer les autorités administratives, traditionnelles et responsables des services techniques, les bénéficiaires et les parties prenantes sur le projet ; (ii) Présenter officiellement le projet et son stratégie de mise en œuvre et (iii) recueillir les contributions des participants afin d’améliorer la mise en œuvre du projet. 

Environ 50 participants ont pris part à la cérémonie à savoir :  

  • Les autorités administratives et traditionnelles ;
  • Les responsables des services techniques ;
  • Les représentants des organisations des nations unies ;
  • Les ONG intervenants dans la zone,
  • Les représentants des organisations des producteurs,
  • Les organisations des femmes et des jeunes;
  • Le représentant de la coordination du projet AMCC+ au Tchad à N’Djamena : Expert National en adaptation au changement climatique
  • Le responsable des ONG membres du consortium : SOS SIT et APFGK (2 à 3 membres de Bureau de SOS SIT, 1 représentant de l’APFGK)
  • Équipe du projet, Directeur Exécutif.

Trois points ont marqué cette cérémonie

  • L’ouverture de la cérémonie présidée par secrétaire général de la Province
  • Les présentations du programme AMCC+Tchad et le projet terrain mis en œuvre par SOSSIT effectuées respectivement par le Représentant de l’AMCC+ et le Directeur Exécutif de SOSSIT
  • L’échanges et discussions

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/lancement-du-projet-env-2020-419-843-appui-a-la-gouvernance-climatique-a-la-production-agricole-adaptee-au-changement-climatique-et-a-lautonomisation-des-femmes-et-jeunes-dans-la-prov

Démarrage de la seconde phase du projet AMCC+ au Tchad

Le Ministère de l’Environnement et de la Pêche, à travers sa cellule interministérielle, a démarré depuis le 06 octobre 2020, la mise en œuvre des activités de la seconde du programme AMCC+Tchad intitulé « Renforcement de la Gouvernance et de la Résilience Climatique au Tchad ». Ce programme a été mis en place grâce à une Convention de Financement N°TD/DCI-ENV/042-166- AMCC+ Tchad, d’un montant de 4 millions d’euro (€), signée le 06 mai 2020entre la République du Tchad et l’Union européenne. Le programme vise à consolider les acquis et de relever aussi les nouveaux défis et enjeux mis en exergue lors de la première phase de l’AMCC au Tchad.

La sélection des projets terrain de l’AMCC+Tchad a été faite suite à des Appels à Propositions (AP) restreinte d’octroi de la subvention directe au consortium pour la mise en œuvre du Produit 2 (Des financements innovants à travers le partenariat public-privé pour le renforcement de la résilience climatique au niveau local sont mobilisés) et du Produit 3 (Des pratiques et technologies climato résilientes sont mises en œuvre, suivies et évaluées) dans la Province du Lac, du Mandoul et du Salamat.

Après évaluation des offres des ONGs par le comité d’évaluation (DUE et MEP), trois ONGs Nationales voire internationales ont été sélectionnées et ont signé, avec la Délégation de l’Union européenne, des contrats de subvention pour mettre en œuvre les Produits 2 & 3 dudit programme (Cf. Brève présentation du projet à téléchargé ici).

Ces projets sont:

  • ENV/2020/419-843 Projet « d’appui à la gouvernance climatique, à la production agricole adaptée au changement climatique et à l’autonomisation des femmes et jeunes dans la province du Lac, conduit par l’ONG SOS Sahel International Tchad (chef de file) et Association pour la promotion des femmes et filles du Grand Kanem (Codemandeur),
  • ENV/2020/419-910 Projet « Dynamisation des pratiques innovantes d’agriculture intelligente et résiliente aux changements climatiques dans la Province du Mandoul » conduit par une ONG suisse MORIJA (chef de file), RAPS-Développement et APROFIKA (Codemandeurs),
  • ENV/2020/419-992 Projet « Consolider les pratiques d’élevage intelligentes et adaptées aux chocs climatiques tout en promouvant la transformation, la conservation et la commercialisation des produits d’origine animale dans la Province du Salamat conduit par l’ONG SAHEL-ECODEV (chef de file), INADES FORMATION et FORES (Codemandeurs).

Lien Permanent pour cet article : https://amcc.tchadenvironnement.org/demarrage-de-la-seconde-phase-du-projet-amcc-au-tchad