Mai 09

Voyage d’étude d’échange et de partage d’expérience des organisations des producteurs d’élevage (ALISEI/SAHEL ECODEV dans la plaine de Gara/ Salamat)

1- CONTEXTE ET JUSTIFICATION

La République du Tchad et l’Union européenne ont signé le 13 décembre 2013 une convention de financement du projet N°DCI-ENV/024-595 intitulé AMCC au Tchad « Adaptation aux effets du Changement Climatique et développement des énergies renouvelables ». L’objectif du projet est d’appuyer le Tchad dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par le changement climatique et de contribuer ainsi à l’émergence d’une économie résiliente au changement climatique par le renforcement de la gouvernance climatique et la réalisation des projets de terrain s’inscrivant dans les priorités du Programme d’Action National d’Adaptation (PANA).

C’est dans ce cadre que le Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche et l’ONG ALISEI ont signé un contrat de subvention afin de mettre en œuvre le projet ENV/2016/380-140 ALISEI « Amélioration de la gestion concertée des ressources pastorales dans la plaine de Gara/Salamat pour une conservation intégrée et durable dans la zone périphérique du Parc National de Zakouma ». ce  projet vise à «Améliorer la gestion concertée des ressources pastorales pour une
conservation intégrée et durable dans la zone périphérique du Parc National de Zakouma (PNZ) ».

Les résultats attendus de ce projet sont : (i) L’accès aux ressources pastorales est facilité à travers la création des ouvrages hydrauliques et la sécurisation des parcours pastoraux dans la zone périphérique du parc de Zakouma (R1) ; (ii) la gouvernance des ressources agropastorales et une cohabitation pacifique sont améliorées à travers le dialogue, la concertation et des conventions sociales (R2) et (iii) l’accès aux services sociaux innovants de base (eau potable, santé animale et humaine) est assuré en zone pastorale (R3).

Au titre du résultat 1, les activités réalisées ont porté essentiellement sur : (i) l’aménagement de deux mares pastorales (d’Adoumosso et d’Amkamboullah/Ardeba) munies de forages solaires et d’un dispositif antiérosif et (ii) la mise en place du comité de gestion des infrastructures pastorales et des points d’eau, (iii) la production et l’installation des balises en vue de la délimitation des couloirs de transhumance. Pour le résultat 2, les activités ont porté sur la mise en place et l’animation d’un cadre de concertation régional et le renforcement de la capacité techniques et matérielles de la plateforme de dialogue multi acteurs  

Enfin, pour le résultat 3, les activités ont porté sur les offres et services sociaux de bases, notamment : la construction des mini-pharmacies vétérinaires et des parcs de vaccination du bétail et le forage d’eau potable pour la consommation humaine.

Ces différentes réalisations du projet (aménagements, des mares, construction des mini pharmacies, délimitation des couloirs de transhumances, etc.) permettent de renforcer la capacité d’adaptation et de résilience des bénéficiaires (éleveurs transhumants et d’agro éleveurs) face aux conséquences néfastes de la variabilité et du changement climatique. Elles constituent, par ailleurs, des expériences positives que les organisations des producteurs d’élevage pourraient capitaliser en vue de renforcer la gestion durable et concertées des ressources pastorales et les dupliquer dans leurs zones respectives. De même, il est nécessaire de partager ces expériences à travers les Radios communautaires des zones cibles.

C’est dans ce sens que le Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche à travers le projet AMCC-Tchad prévoit effectuer un voyage d’étude, d’échange et de partage d’expériences des organisations des producteurs d’élevage dans la province de Salamat afin de capitaliser les bonnes pratiques d’adaptation au changement climatique mise en œuvre par le projet ALISEI/SAHEL ECODEV.  Pendant cette mission, les pasteurs et agropasteurs) des autres provinces (Batha et Guera) du Tchad visiteront, échangeront et sur les activités réalisées et leurs modes de gestion, la mise en place, la responsabilité et fonctionnement des comités de gestion des ouvrages pastorales et ensuite capitaliser les bonnes pratiques d’adaptation au changement climatique.

2- OBJECTIFS

Ce voyage d’étude vise à renforcer les connaissances techniques des organisations des producteurs d’élevage en vue de lutter contre le changement climatique au Tchad. Spécifiquement, il s’agira d’échanger, de partager les expériences et capitaliser les bonnes pratiques d’adaptation en vue d’une gestion concertée des ressources pastorales

3- RÉSULTATS ATTENDUS

  • Les expériences positives en matière d’élevage sont échangées et partagées entre les producteurs d’élevage des provinces de Salamat et ceux du Guera et du Batha.
  • Les connaissances techniques des organisations des producteurs d’élevage sont renforcées.
  • Les réalisations visitées sont diffusées à travers les Radios communautaires.
  • Les témoignages/commentaires sur les activités du projet sont recueillis.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/voyage-detude-dechange-et-de-partage-dexperience-des-organisations-des-producteurs-delevage-alisei-sahel-ecodev-dans-la-plaine-de-gara-salamat