Oct 11

Le projet AMCC renforce les capacités des cadres du Tchad sur l’accès aux financements liés au climat.

Du 21 au 27 Septembre 2016, un atelier de formation sur le renforcement des capacités sur l’accès aux financements liés au climat. L’Hôtel Mercure de N’Djamena a abrité, Cette action entre dans le cadre de l’opérationnalisation du plan de formation pluriannuel du projet AMCC Tchad, une initiative financée par l’Union Européenne.

P

Photo de famille des participants

Dans son mot d’ouverture, le SG a fait savoir que : «qu’en dépit de sa volonté de mettre en place des projets d’adaptation et de mesures d’atténuation, le Tchad doit davantage renforcer ses capacités institutionnelles pour pouvoir mobiliser suffisamment les fonds liés au climat afin de financer des projets structurants d’envergure nationale. Enfin, il a rappelé qu’à l’issue de la Pré COP22 qui s’est  tenue à Bonn en Allemagne en mai 2016, Le Fonds Vert pour le climat a exhorté les pays à soumettre des propositions ambitieuses pour un financement le plus tôt possible ».

Près d’une cinquantaine de participants,  ont rehaussé de leur présence et ont montré leur engouement à sortir de cette formation nanties de capacités à formuler des projets banquables afin de tirer profits des sources de financements divers et variés liés au climat.

Durant cinq jours, les participants ont acquis des connaissances  sur les principaux mécanismes et sources de financements liés au climat, sur l’architecture de la finance internationale du climat, le fonctionnement des différents mécanismes de financements dont le  Fonds d’Adaptation (FA) et le Fond Vert climat ainsi que leur readiness plan, le rôle et du processus d’accréditation des Institutions Nationales de Mise en œuvre (INM), l’instruction de projets et préparation de propositions de projets bancables.

A l’issue de cet atelier,  les échanges et les discussions faites ont conduit aux recommandations ci après :

Créer au Tchad une Autorité Nationale Désignée unique pour tous les mécanismes financiers –

            Mettre en place de la stratégie nationale de mobilisation des fonds climat, y compris la désignation de 2 cadres qui se spécialiseraient sur les questions liées à la finance mondiale du climat

–           Conduire à bien le processus  du readiness pour le Fonds Vert climat du Tchad

–           Accélérer le processus d’accréditations du Fond spécial en faveur de l’Environnement (FSE) au Fonds d’adaptation (FA), en optant pour une accréditation à minima (Streamline accreditation) compte tenu du fait le FSE ne peut pas remplir dans l’immédiat certaines exigences du FA.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/le-projet-amcc-renforce-les-capacites-des-cadres-du-tchad-sur-lacces-aux-financements-lies-au-climat

Sep 19

Renforcement des capacités sur l’accès aux financements liés au climat

Le projet « Adaptation aux effets changement climatique et développement des énergies renouvelables » (AMCC-TCHAD), organise du 21 au 27 Septembre 2016 à l’hôtel Mercure de N’Djamena, un atelier sur l’accès aux financements liés au climat.

 

En dépit de sa volonté de mettre en place des projets d’adaptation et de mesures d’atténuation, le Tchad doit davantage renforcer ses capacités institutionnelles pour pouvoir mobiliser suffisamment les fonds climatiques de la CNUCCC en vue de financer des projets structurants d’envergure nationale comme ceux mentionnés récemment dans sa Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN).

L’objectif général de cette formation est de renforcer les capacités des cadres du Tchad aux fins d’accroître la mobilisation des financements liés au climat pour la mise en œuvre des programmes et projets d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques.

Cette action entre dans le cadre de l’opérationnalisation du plan de formation pluriannuel du projet AMCC Tchad qui découle de l’audite des compétences et des besoins en renforcement des capacités.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/renforcement-des-capacites-sur-lacces-aux-financements-lies-au-climat

Août 10

L’AMCC –Tchad avec l’appui du programme régional intra ACP /CILSS renforce les capacités des cadres du Tchad à intégrer les changements climatiques dans les politiques sectorielles de développement

Du 1er au 5 août 2016, s’est tenu à N’Djamena, dans le cadre de la mise en œuvre du projet AMCC–Tchad un atelier de renforcement des capacités sur « l’intégration des changements climatiques (CC) dans les politiques sectorielles de développement au Tchad ». Cette session de formation avait pour objectif principal de former des cadres techniques capables d’influencer les décideurs à intégrer l’adaptation et l’atténuation des changements climatiques dans les politiques sectorielles de développement au Tchad. Ont pris part à cet atelier, une cinquantaine de participants venant des différents départements ministériels (environnement, agriculture, élevage, pêche, énergie, aviation civile et de météorologie nationale, budget, plan, enseignement supérieur), des parlementaires, la société civile, etc.

 

Les travaux ont été marqués par la présentation des 6 modules à savoir:

  1. Les liens entre CC et le développement ;
  2. Le cadre de la planification et de la conception des politiques sectorielles;
  3. Les outils de sensibilisation et d’analyse de la vulnérabilité des impacts et l’adaptation au CC;
  4. Des options d’agriculture intelligente face au changement climatique, les outils de sélection et de priorisation;
  5. L’intégration des CC dans le processus budgétaire;
  6. L’intégration des CC dans le système de suivi évaluation.

L’animation de l’atelier a été assurée par l’assistance technique du projet et des personnes ressources nationales des Ministères du Plan et de la prospective et des Finances et du budget. Enfin, on notera l’appui des experts du programme régional intra ACP AMCC/CILSS, zone Afrique de l’Ouest et du Tchad dans l’animation de cette formation.

Les participants, répartis en groupe de travail sectoriel (agriculture, élevage, pêche et forêt) ont conduit des travaux sur l’identification et la hiérarchisation des risques climatiques, l’élaboration des matrices d’impact, de matrice d’adaptation, la formulation des options d’adaptations à partir d’ensemble de mesures d’adaptation cohérent et leur priorisation, l’évaluation des coûts et bénéfices des investissements agricoles et leurs effets au plan macroéconomique (ratio production additionnelle, nombre de populations ou de bétail nourris en plus, la quantité de carbone séquestrée, etc.). A l’issue des ces travaux les participants ont formulé des idées de projet par secteur et un projet structurant et prioritaire pour l’ensemble des secteurs portant sur le « renforcement de la résilience des écosystèmes et des communautés locales face aux évènements climatiques extrêmes au Tchad». Il fera l’objet, avec l’appui de l’AMCC-Tchad d’une formulation et soumission au Fonds Vert Climat en fin 2016.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/lamcc-tchad-avec-lappui-du-programme-regional-intra-acp-cilss-renforce-les-capacites-des-cadres-du-tchad-a-iintegrer-les-es-changements-climatiques-dans-les-politiques-sect

Juil 28

Renforcement des capacités sur l’intégration des changements climatiques dans les politiques sectorielles de développement au Tchad

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’appui au renforcement des capacités des partenaires bénéficiaires du projet intitulé AMCC TCHAD « Adaptation aux effets du changement climatique et développement des énergies renouvelables ».

L’AMCC-TCHAD organise un atelier de renforcement des capacités sur l’intégration des changements climatiques dans les politiques sectorielles de développement au Tchad à N’Djamena du 01 au 05 Août 2016 dans les locaux de la Maison de la Femme.

Cette formation permettra aux participants de se familiariser avec les concepts, les outils et les méthodologies d’appui au processus d’intégration des changements climatiques dans la planification, le processus budgétaire et le système de suivi-évaluation.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/atelier-renforcement-des-capacites-sur-lintegration-des-changements-climatiques-dans-les-politiques-sectorielles-de-developpement-au-tchad

Juil 20

Atelier de démarrage du Projet AMCC-Tchad

La réunion de démarrage du projet AMCC-Tchad a eu lieu le vendredi 22 janvier 2016, à l’Hôtel La Résidence de N’Djamena. Elle était présidée au nom du Ministre de l’Environnement et de la Pêche par le Secrétaire Général, M Mouhyddine Mahamat SALEH, et par la Chef de la Coopération à la Délégation de l’Union Européenne au Tchad, M Chantal SYMOENS.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/hello-world

Load more