Mar 21

Organisation du 13 au 17 mars 2017, N’Djaména, Maison de la femme de l’atelier de renforcement des capacités en Suivi-Evaluation

Organisation du 13 au 17 mars 2017, N’Djaména, Maison de la femme de l’atelier de renforcement des capacités en Suivi-Evaluation et de validation du dispositif de suivi-évaluation des 4 projets de terrain s’inscrivant dans les priorités du PANA du Tchad.

 

(bientôt : synthèse de l’atelier)

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/organisation-du-13-au-17-mars-2017-ndjamena-maison-de-la-femme-de-latelier-de-renforcement-des-capacites-en-suivi-evaluation

Mar 21

Organisation du deuxième Comité de Pilotage du Projet «Adaptation aux Effets du Changement Climatique et de Développement des Énergies Renouvelables au Tchad »

Organisation du deuxième Comité de Pilotage du Projet «Adaptation aux Effets du Changement Climatique et de Développement des Énergies Renouvelables au Tchad »

Le 21 mars 2017 à N’Djamena, Hotel Résidence  

  

Le Comité de Pilotage (CP) est mis en place par un Arrêté signé par le Ministre de l’Environnement et de la Pêche pour superviser et approuver l’orientation générale et la ligne d’action du projet. Le comité de pilotage du projet se réunit chaque semestre en session ordinaire. Ce Comité de pilotage du projet est composé de:

  • un représentant du Ministère de l’Environnement et et de la Pêche (MEP), maître d’ouvrage et président du comité
  • un représentant de la Direction de la Lutte contre les Changements Climatiques (DLCCC) du MEP,
  • un représentant du Ministère du Plan, de l’économie et de la coopération internationale,
  • un représentant de la Présidence de la République,
  • un représentant du Ministère de l’Agriculture,
  • un représentant du Ministère de l’Élevage,
  • un représentant du Ministère de l’Energie et du Pétrole (MEP),
  • un représentant de la société civile,
  • un représentant du monde universitaire et de la recherche,
  • un représentant du Comité des partenaires techniques et financiers (CPTF),
  • un représentant du Chef de Délégation de l’Union européenne.

Des représentants de la GIZ, de la BAD, du FIDA et de l’AFD peuvent également être invités à participer au Comité de pilotage.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/organisation-du-deuxieme-comite-de-pilotage-du-projet-adaptation-aux-effets-du-changement-climatique-et-de-developpement-des-energies-renouvelables-au-tchad

Mar 21

Atelier de renforcement des capacités sur les procédures administratives et financières applicables au projet UE à Bongor

L’objectif principal de l’atelier est de contribuer à l’amélioration de la bonne gouvernance des projets financés par l’Union Européenne par le renforcement des capacités de 15 cadres des services, administratifs, financiers et techniques des Ministères (Environnement et de la Pêche,  Agriculture, Elevage, Energie) sur les procédures administratives et financières applicables au projet de l’Union Européenne, notamment dans le cas de l’approche gestion partiellement décentralisée impliquant l’établissement et l’exécution de devis-programmes.

La formation a été élargie aux gestionnaires comptables des  4 ONG bénéficiaires de contrat de subventions.

Date du 27  au 31 mars 2017

Lieu :  Hôtel Moderne

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/atelier-de-renforcement-des-capacites-sur-les-procedures-administratives-et-financieres-applicables-au-projet-ue-a-bongor

Fév 27

Atelier de lancement officiel du projet ALISEI

Atelier de lancement officiel du projet ALISEI « amélioration de la gestion concertée des ressources pastorales dans la plaine de Gara/Salamat pour une conservation intégrée et durable dans la zone périphérique du Parc National de Zakouma »

 

Suite aux sécheresses récurrentes des dernières décennies, les activités agropastorales se concentrent de plus en plus dans les régions propices, offrant plus d’opportunités en termes de terres fertiles, de pâturage et d’eau disponible. Cette situation crée une pression sans cesse croissante sur les ressources disponibles. La plaine de Gara située au Sud du Parc National de Zakouma, dans la Région du Salamat, au Sud-Est du Tchad, figure actuellement parmi l’un des rares écosystèmes riche en pâturage et des terres agricoles mais les sources d’eau permanente, disponible en saison sèche, sont rares. Cette vaste plaine de Gara, connait chaque année, un afflux d’environ 50000 éleveurs transhumants pour y paitre leur bétail en saison sèche. Elle renferme 7 sites ayant un très fort potentiel pastoral. Mais, la quasi inexistence de points d’eau permanente en saison sèche contraint les éleveurs à abreuver leur bétail dans le Parc National de Zakouma (PNZ) en dépit de tous les risques que cela comporte. De même, il est à relever une absence notoire de couloirs de transhumance matérialisés et l’absence de zonage des aires de pâturage. Ces manquements sont sources de conflits entre les transhumants et sédentaires d’une part, les transhumants et les agents de conservation du PNZ d’autre part.

Dans ce cadre, l’Alliance Mondiale contre le Changement Climatique (AMCC) – Tchad, une initiative financée par l’Union Européenne a octroyé un financement suite à un appel d’offre d’international à l’ONG ALISEI (Association for International Cooperation and Humanitarian Aid) et son partenaire SAHEL-ECODEV (Association pour l’Ecodéveloppement et l’Autopromotion rurale au Sahel) pour la mise en œuvre du projet intitulé : « Amélioration de la gestion concertée des ressources pastorales dans la plaine de Gara/Salamat pour une conservation intégrée et durable dans la zone périphérique du Parc National de Zakouma »

Dans ce sens, il a été organisé à Am -Timan l’atelier de lancement officiel des activités dudit projet le 22 février 2017. Cet atelier visait à informer l’ensemble des parties prenantes du démarrage effectif des activités du projet sur le terrain. Il s’est agi spécifiquement (i) d’édifier les parties prenantes pour une meilleure compréhension du projet à travers ses objectifs, résultats attendus et activités, (ii) de partager la planification opérationnelle du projet et recueillir les avis des acteurs sur cette planification, (iii) d’échanger sur les synergies possibles avec d’autres initiatives autour du PNZ.

 

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/atelier-de-lancement-officiel-du-projet-alisei

Fév 01

Atelier de lancement du projet du Lot D par l’UICN

Atelier de lancement du projet ««Amélioration de l’information, éducation et communication des populations rurales et périurbaines à l’adaptation aux changements climatiques» à Ndjamena, le 31 janvier 2017.

Une vue des participants au lancement

L’UICN a organisé le 31 janvier 2017 un atelier dont l’objectif est d’informer l’ensemble des Parties Prenantes du démarrage effectif des activités du projet. Il s’agira spécifiquement de (i) d’assurer une meilleure connaissance du projet, de ses objectifs, résultats attendus et activités par les acteurs, (ii) de partager la planification opérationnelle du projet et recueillir les avis des acteurs sur cette planification, (iii)  d’échanger sur les synergies possibles avec d’autres initiatives. Ont participé à cet atelier les administrations et services rattachées, la société civile, les institutions sous régionales et partenaires au développement, les porteurs de projets pilotes AMCC, les partenaires de l’UICN, le projet AMCC et les médias.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/atelier-de-lancement-du-projet-lot-d-par-luicn

Jan 05

Les 4 projets pilotes retenus

A l’issue de l’évaluation de près de 70 offres reçues dans le cadre de l’appel à propositions international relatif à 4 projets-pilote de terrain mettant en œuvre les actions s’inscrivant dans les priorités du PANA-Tchad (référence : EuropeAid/137-512/ID/ACT/TD), les 4 projets pilotes retenus sont :

SOS SAHEL International Tchad pour le Lot A : Projet d’appui à la production agricole durable et diversifiée, adaptée à la variabilité et au changement climatique pour renforcer la résilience des ménages par l’introduction de techniques agricoles innovantes dans la Région du Lac (fiche synoptique).

Réseau d’Action de Partages et de solidarité du Mandoul (RAPS-Mandoul) pour le Lot B : Projet de Gestion de la Fertilité des Sols et Soutien à une Agriculture résiliente aux changements climatiques dans la Région de Mandoul (fiche synoptique).

ALISEI pour le Lot C : projet d’amélioration de la gestion concertée des ressources pastorales dans la plaine de Gara/Salamat pour une conservation intégrée et durable dans la zone périphérique du Parc National de Zakouma (fiche synoptique).

Et, enfin l’Union internationale pour la Conservation de la nature pour le Lot D «Amélioration de l’information, éducation et communication des populations rurales et périurbaines à l’adaptation aux changements climatiques» (fiche synoptique).

Ces projets terrain permettront de tester, de démontrer sur le terrain, et d’évaluer en vue de leur adoption à une plus grande échelle, des pratiques et techniques permettant une résilience accrue des populations les plus vulnérables au changement et aux aléas climatiques ainsi qu’une exploitation plus durable des ressources naturelles.

Le financement de ces 4 projets s’élève à près de 4 millions d’euros.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/les-4-projets-pilotes-retenus

Déc 12

Recrutement d’un consultant international dans le cadre d’un atelier de renforcement des capacités sur les procédures administratives et financières applicables au projet UE

L’objectif principal de l’atelier est de contribuer à l’amélioration de la bonne gouvernance du projet AMCC-Tchad et de projets financés par l’UE au sein du MEP et des ministères partenaires par le renforcement des capacités des cadres des Ministères (MEP, Agriculture, Elevage, Energie) sur les procédures administratives et financières applicables au projet de l’Union Européenne.

Spécifiquement, il s’agit d’aider les personnes en charge de la gestion financière et administrative des projets UE, à mieux exécuter leurs activités dans le respect des normes et exigences du partenaire. Pour ce faire, il s’agira de renforcer les capacités des participants sur:

  • les éléments de procédures administratives et financières applicables au projet de l’UE
  • les taches et responsabilités des intervenants du DP (coordonnateur Régisseur, Comptable C, comptable, ect..) en matière d’opérations d’engagement des dépenses ainsi que d’ordonnancement des paiements ect…
  • les conditions de passation, octroi et exécution des marchés publics et des subventions prévus dans le devis programme

Deadline des soumissions prolongée au 27 Janvier 2017

Plus d’informations, cliquez ici.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/recrutement-dun-consultant-international-dans-le-cadre-dun-atelier-de-renforcement-des-capacites-sur-les-procedures-administratives-et-financieres-applicables-au-projet-ue

Déc 12

Recrutement d’un expert local pour co animer avec l’équipe AMCC-Tchad un atelier de renforcement des capacités en suivi-évaluation et la validation du dispositif de suivi-évaluation

L’AMCC-Tchad recherche un expert local  pour  co-animer avec ses équipes un atelier de renforcement des capacités en suivi-évaluation et la validation du dispositif de suivi-évaluation des 4 projets de terrain s’inscrivant dans les priorités du PANA du Tchad.

Télécharger le TDR pour plus de détails.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/recrutement-dun-expert-local-pour-co-animer-avec-lequipe-amcc-tchad-un-atelier-de-renforcement-des-capacites-en-suivi-evaluation-et-la-validation-du-dispositif-de-suivi-evaluation

Déc 12

Cérémonie officielle de matérialisation de la signature de 4 contrats de subventions

Cérémonie officielle de matérialisation de la signature de 4 contrats de subventions relatifs à 4 projets-pilotes de terrain mettant en œuvre les actions s’inscrivant dans les priorités du PANA-Tchad, le jeudi 15 décembre 2016 à 14h dans l’enceinte du Ministère l’Environnement et des Pêches sous la présidence du Ministre de l’Environnement et des Pêches Mr Brah Mahamat en présence du représentant de l’Union Européenne au Tchad.

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de l’exécution du projet AMCC-Tchad «Adaptation aux effets du Changement Climatique et de Développement des Énergies Renouvelables au Tchad» qui a une durée de cinq ans pour un financement d’un montant total de 8 millions d’euros. 4 millions et demi environ de ce financement sont consacrés aux projets pilotes terrain d’adaptation au changement climatique dont les communautés rurales sont directement bénéficiaires.

En 2015, le projet AMCC-Tchad avait lancé un Appel à propositions international relatif à 4 projets-pilotes de terrain mettant en œuvre les actions s’inscrivant dans les priorités du PANA-Tchad. A l’issue de processus d’évaluation des plus de soixante dix offres reçues, les 4 porteurs de projets retenus sont désignés comme suit :

SOS SAHEL International Tchad pour le Lot A : Projet d’appui à la production agricole durable et diversifiée, adaptée à la variabilité et au changement climatique pour renforcer la résilience des ménages par l’introduction de techniques agricoles innovantes dans la Région du Lac.

Réseau d’Action de Partages et de solidarité du Mandoul (RAPS-Mandoul) pour le Lot B : Projet de Gestion de la Fertilité des Sols et Soutien à une Agriculture résiliente aux changements climatiques dans la Région de Mandoul.

ALISEI pour le Lot C : projet d’amélioration de la gestion concertée des ressources pastorales dans la plaine de Gara/Salamat pour une conservation intégrée et durable dans la zone périphérique du Parc National de Zakouma.

Et, enfin l’Union internationale pour la Conservation de la nature pour le Lot D «Amélioration de l’information, éducation et communication des populations rurales et périurbaines à l’adaptation aux changements climatiques»

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/ceremonie-officielle-de-materialisation-de-la-signature-de-4-contrats-de-subventions

Déc 07

Opportunité: accueil d’un doctorant chargé de la mise en œuvre des projets pilotes terrain portant sur l’adaptation au changement climatiques du Projet AMCC –Tchad

1 – CONTEXTE

La République du Tchad et l’Union européenne  ont signé le 13 décembre 2013 une convention de financement pour la mise en place dans le pays d’un projet intitulé AMCC-Tchad « Adaptation aux effets du changement climatique et de développement des énergies renouvelables ». L’objectif général du projet est d’améliorer la gouvernance climatique, par l’intégration du changement climatique dans les politiques sectorielles clés et la réalisation de projets de terrain. Les résultats escomptés des projets terrain : « Des pratiques et techniques permettant une résilience accrue des populations les plus vulnérables au changement et aux aléas climatiques, ainsi qu’une exploitation plus durable des ressources naturelles, sont testées, démontrées sur le terrain, et évaluées en vue de leur adoption à une plus grande échelle.

Dans ce sens, le projet AMCC- Tchad a lancé un appel à propositions relatif à 4 projets-pilote de terrain mettant en œuvre les actions s’inscrivant dans les priorités du PANA-Tchad (référence : EuropeAid/137-512/ID/ACT/TD). A l’issue de ce processus, le projet, au cours des campagnes agricoles 2016 – 2017, 2017 – 2018 et  2018-2019, entrevoit de mettre en place, de suivre et évaluer 4 projets terrains d’adaptation au changement climatique. Les projets terrain sont divisés en quatre lots indiqués ci après :

–  le Lot A est relatif au développement de cultures diversifiées adaptées aux risques climatiques extrêmes dans les zones soudanienne et sahélienne du Tchad,

–  le Lot B est relatif à la réalisation d’actions de défense et de restauration des sols pour le développement des activités agricoles des populations locales face aux effets combinés de la pression démographique et des changements climatiques,

– le Lot C est relatif à l’amélioration des zones de pâturage inter-communautaires afin d’apporter des alternatives à l’augmentation des mouvements migratoires des éleveurs,

– le lot D concerne l’amélioration du niveau d’information, d’éducation et de communication, des populations locales rurales, relativement aux causes et impacts des changements climatiques, des précautions à prendre pour y faire face, la diffusion des textes d’application,

Le présent avis s’inscrit dans le souci de renforcer les capacités des cadres tchadiens dans le domaine de l’adaptation au changement climatique par l’accueil d’un doctorant qui sera chargé du suivi et l’évaluation de la performance des  projets terrain.

Télécharger la version complète du TDR sous format PDF ici.

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/255-2

Load more