Juil 10

Atelier National de validation technique du Schéma Directeur pour le Développement des Energies Renouvelables (SDEnR) au Tchad

L’Union européenne et le Tchad ont signé le 13 décembre 2013 une convention de financement pour la mise en œuvre d’un  Projet « adaptation aux effets du changement climatique et développement des énergies renouvelables » (communément appelé « projet AMCC-Tchad »).

A travers son volet  « Atténuation », le Projet AMCC-Tchad appuie le Ministère en charge de l’Energie à élaborer le schéma directeur pour le déploiement des énergies renouvelables (EnR). Ce schéma directeur est élaboré par zone suivant les spécificités socio-économiques et les potentialités  énergétiques de chaque région.

Le Tchad est actuellement l’un des pays avec un faible taux d’accès à l’électricité au monde (6.4%[1]) et l’essentiel de son parc de production est thermique (diesel). Cependant le pays regorge  de  potentiel  solaire avec le nombre d’heures d’ensoleillement annuel qui varie de 2850h  du  Sud  à 3750h au Nord et  une intensité du rayonnement global qui varie en moyenne entre 4,5 à 6,5 kWh/m2/j, l’éolien se situe  surtout dans le Nord du pays avec des vitesses dépassant 7m/s (source ANAM) et de la biomasse au Sud du Pays[2]. Le déploiement de ces énergies augmentera le taux  faible d’accès  à l’électricité actuel (6.4%)  du pays  et  son   niveau de desserte. Par ailleurs, il  permettra de réduire  les émissions de gaz à effet de serre.

Le présent TDR vise à valider le Schéma Directeur pour le Développement des Energies Renouvelables  afin de garantir l’adhésion de l’ensemble des acteurs au document attendu et garantir ainsi son opérationnalité. A titre d’exemple, le Ministère en charge de l’Energie entrevoit d’élaborer le plan d’électrification rural qui constituerait le document d’opérationnalisation du SDEnR.

Lire la suite du TDR

Lien Permanent pour cet article : http://amcc.tchadenvironnement.org/atelier-national-de-validation-technique-du-schema-directeur-pour-le-developpement-des-energies-renouvelables-sdenr-au-tchad